Un accordéon pour Joseph

Le père Joseph (el papa) m’amuse décidemment beaucoup.

Si vous avez pris la peine de lire la presse ces derniers jours, quelques unes des remarques d’il-n’y-a-pas-si-longtemps-que-ça du flambant neuf Benoit XVI ont été remises en lumière. Entre autres une petite réflexion datant de 2001 où il critique le rock comme « l’expression de passions élémentaires qui, dans les grands rassemblements musicaux, a assumé des caractères de culte, ou mieux de contre-culte qui s’oppose au culte chrétien ».

Et comme si ça ne suffisait pas, d’ajouter au sujet de la musique pop : « il s’agit, à mon avis, d’un phénomène de masse, d’une musique produite avec des méthodes et à une échelle industrielles et que l’on peut qualifier désormais de culte de la banalité ».

Quant à l’opéra, n’en parlons pas. Il l’accuse carrèment d’avoir « rongé le sacré » du siècle passé.

A ce stade, on se dit que ce type n’aime pas la musique. Pouah ! Pas beau ! Arrière Satan ! Eh ben si !

Même qu’il a des soucis avec son piano le père Joseph, et même qu’il fait chier tout le monde avec ça. Parce qu’il faut savoir que ce mec a un piano qui ne doit pas être du plus petit modèle dans la mesure où les déménageurs engagés par le Vatican ont toutes les peines à le monter par les escaliers trop étroits accèdants à son appartement papal. Et comme les fenêtres sont trop petites aussi… Chocolat bleu pâle, le Jojo.

Tout ça pour dire qu’il aime la musique classique et qu’il en joue, en particulier Mozart. Le drôle de l’histoire, c’est que le Mozart était aussi connu pour la vulgarité répétée de son langage, son penchant pour les plaisanteries scatologiques, son comportement puéril au milieu des aristocrates et qu’il a composé des putains d’opéra. D’ici à imaginer Ratzinger chantant à tue-tête les noces de figaro, il n’y a qu’un pas.

Moralité : « Faîtes ce que je dis, pas ce que je fais ».

Tadpu

Amatrice éclairée de nouvelles technologies. J'espère que mes quelques articles vous distrairont et vous éclaireront. Rédactrice de tadpu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*