Agnès et Vincent

Au dernier réveillon de Saint-Sylvestre, Vincent – mon oncle – m’a dit entre la poire et la poire (il avait beaucoup bu) : « Gigi, tes parents sont des sales cons mais ils se sont bien trouvés. En 2013, c’est à mon tour de trouver moi aussi chaussure à mon pied ».

Vincent, c’est 1m92 de gentillesse pour 103kg de bon-vivant, de mauvaise foi, de petites lâchetés quotidiennes, … Et ce ne sont pas ses cheveux qui pèsent le plus. Il n’en a presque plus. A 55 ans, avec le passé génétique de la famille, rien d’étonnant. Alors comme tous les mecs qui perdent leurs cheveux, il se rase la tête. Donc le tonton bourré, vieillissant, accroc au chocolat, célibataire, avec sa tête à faire peur l’autre soir de réveillon, je lui ai souhaité la bonne année et surtout bonne chance.

parship

Et pourtant… Je n’aurais jamais imaginé qu’il se lance mais il l’a fait : il s’est inscrit sur des sites de rencontres. Plusieurs même. Meetic en tête.

Il aurait préféré la méthode traditionnelle, mais il s’est un peu renfermé depuis sa séparation d’il y a 3 ans et s’est plongé dans le boulot. Forcément, ça ne pousse pas à la rencontre.

Donc, sans mettre la main à la poche, il a regardé un peu ce qui était proposé, quels étaient les profils, comment les systèmes fonctionnaient.

Force à été pour lui de constater qu’à son âge, les personnes susceptibles de l’intéresser n’étaient pas des plus nombreuses. Il m’a dit avoir failli renoncer même pas 2 mois après sa première inscription puis il est tombé sur Parship, un site spécialisé dans les rencontres amoureuses après 50 ans.

Il s’est inscrit sur le service en mars sans plus vraiment y croire mais il s’est piqué au jeu, aidé par les tests de personnalité qui aiguillent les choix. Pour cette inscription, il a complété sérieusement toutes les rubriques. 3 profils se sont très vite dégagés. Intéressants cette fois.

Alors, il a payé une adhésion pour pouvoir entrer facilement en contact avec les personnes initialement ciblées.

Les 3 contacts sont rapidement montés à 5 avant de retomber à 2, par élimination. A 50 ans bien entamés, on doit savoir un peu plus ce qu’on veut. En tout cas, on ne s’attarde pas sur internet pour rien à chatter.

Monsieur Tonton s’est donc aligné 2 rencards en l’espace de 10 jours. Rien que ça. En tout bien tout honneur qu’il m’a dit. Pour se faire une idée en vrai.

Très vite, il a fait son choix. Ca fait un mois qu’il a des rendez-vous fréquents avec Agnès, une jeune quinqua charmante ravie de trouver un homme plus grande qu’elle.

Je crois que la sauce commence à prendre. Vincent s’est déjà laissé convaincre de changer son vieux veston délabré pour quelque chose d’un peu plus dans le vent.

Giskette

Geekette coquette avec un chat et un gros défaut... mes parents : je m'appelle Gisèle

Vous aimerez aussi...

6 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*