WPA Cracker ou comment cracker une clé wifi WPA-PSK

Vous l’avez certainement lu ça et là, les clés wifi WPA-PSK ne sont plus sûres. Pour autant, il faut une bonne puissance machine pour cracker les mots de passe WPA en brute-force, c’est à dire à l’aide d’un dictionnaire.

Néanmoins, il se peut que vous souhaitiez malgré tout tenter l’expérience pour démontrer ou tester la perméabilité de votre réseau Wifi.

Pour ce faire, il vous faut passer le fichier pcap obtenu par l’écoute du réseau ciblé au travers d’un dictionnaire afin d’obtenir le handshake nécessaire à l’obtention de la clé WPA-PSK.

wpacracker WPA Cracker ou comment cracker une clé wifi WPA PSK

Et si vous disposiez d’une puissance machine appréciable et d’un dictionnaire de plus de 100 millions de mots ?

C’est ce que propose le service en ligne WPACracker, un service en ligne qui propose un cluster de 400 CPU, c’est à dire une puissance de calcul énorme.

Pour que vous représentiez la chose, craquer une clé Wifi en force brute prend environ 5 à 6 jours avec un PC normal tel que ceux dont nous disposons. Avec WPACracker, le temps est réduit à… 40 minutes maximum. Rien à voir !

Evidemment, cet outil n’est pas gratuit. Il vous en coûtera 17$ pour la moitié de la puissance de calcul (200 processeurs) et 35$ pour bénéficier de la totalité.

Sachez enfin que pour l’instant, seuls les dictionnaires allemand et anglais sont disponibles et qu’une clé non trouvée n’entraine pas le remboursement de la prestations.

Enfin, avant de vous lancer, je vous conseille de consulter le tutorial de aircrack-ng utile à la capture du handshake WPA.

';

Val